Assurance habitation et serrure

Sommaire

Il est important de bien lire son contrat d'assurance.

En termes de sécurité, certaines normes doivent être prises en compte pour le choix d'une serrure :

Contrat d'assurance habitation : serrure blindée

Il est important de bien lire et respecter les critères de protection inscrits dans le contrat d'assurance.

Dans le cas contraire, en cas d'infraction, l'assureur se réserve le droit de ne pas indemniser son client.

Le contrat d'assurance prévoit des clauses relatives au choix des équipements : il mentionne par exemple le type de serrure ou de verrou à installer.

Habituellement, il prévoit :

  • le blindage des portes d'entrée avec une serrure 3 points ou 5 points d'ancrage,
  • les portes secondaires et volets font parfois partie des demandes de l'assurance.

Assurance habitation et serrure : les biens assurés

L'assurance assure principalement les biens mobiliers :

  • meubles,
  • appareils ménagers,
  • hifi,
  • vêtements.

L'assurance assure l'argent et les objets de valeur à condition qu'ils soient rangés dans un coffre-fort :

  • les objets loués sont aussi assurés, mais leur indemnisation reste relative.
  • les dépendances (cave, garage, remises) et le jardin ne sont en général pas assurés : ils peuvent le devenir à condition d'installer une serrure prévue par l'assurance.

Plusieurs types de vols indemnisés par l'assurance

Les infractions remboursées par l'assurance sont listées dans le contrat et doivent être prouvées.

Vols indemnisés

Certains vols sont faciles à prouver :

  • vols par effraction,
  • vols par escalade,
  • vols par menace,
  • vols par violence.

D'autres sont plus difficiles :

  • vols par intrusion clandestine,
  • vols par introduction de fausse clé (crochetage).

La perte des clés

En cas de perte (et de vol) de clé, les serrures doivent être remplacées le plus rapidement possible.

En effet, en cas de cambriolage, l'assureur se réserve le droit ne pas indemniser son assuré.

Infraction et assurance habitation : que faire ?

En cas d'infraction, l'assuré doit suivre un agenda spécifique.

À faire dans les deux jours

Sous deux jours (ouvrés), l'assuré doit :

  • déclarer l'infraction à l'assurance au moyen d'une lettre recommandée avec accusée de réception.
  • changer les serrures concernées en conservant les anciennes comme preuve,
  • déposer une plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie la plus proche.

À faire dans le mois

Dans le mois, l'assuré doit envoyer un dossier complet à l'assurance contenant des preuves de délits (photos et factures des biens volés).

Un expert est envoyé par l'assurance afin de vérifier l'exactitude des déclarations de l'assuré.

Si l'expert conteste les déclarations de l'assuré, un deuxième expert vient rendre ses conclusions,

L'assurance prend acte du rapport du ou des experts et choisit d'indemniser ou non l'assuré.

Les erreurs à ne pas commettre

L'indemnisation peut baisser si certaines clauses de l'assurance ne sont pas respectées par l'assuré :

  • absence de plus 30 jours dans l'année si une clause d'inhabitation est mentionnée dans le contrat,
  • l'assuré a quitté son domicile la nuit sans avoir verrouillé toutes les serrures et l'ensemble des verrous présents à son domicile (en cas de clause spécifique).
Lire l'article Ooreka
Serrures

Serrures : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et la sécurité
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Sécurité

Sommaire